Archive for avril, 2019

Schéma lien dissimulé

Lundi, avril 29th, 2019

Nouveau schéma du lien dissimulé :

20190429_lien_c

Liens hypertexte et insertions

Lundi, avril 29th, 2019

Liens hypertexte

Le lien hypertexte a fait le succès de l’Internet en permettant depuis un document HTML de pointer vers d’autres documents HTML, ou d’autres ressources, et sur d’autres serveurs à travers tout l’Internet. C’est tellement pratique que d’autres programmes reprennent le même principe, par exemple les outils de bureautique qui permettent de pointer vers des fichiers externes sur le réseau ou localement sur la machine.

Le lien hypertexte ou ses équivalents utilisent une balise dans le texte du document. Cette balise est interprétée par le programme exploitant le document pour l’utilisateur. Et à la place de la balise on montre à l’utilisateur un contenu descriptif sur la destination comme un texte ou une image.

Dans les objets manipulés par nebule, il est possible d’ajouter une balise propre à nebule. Cette balise ne peut pas être la même que pour un document HTML parce que les objets peuvent ne pas être exploités via une page web. La balise doit se déclarer comme balise nebule et faire référence à un objet avec un élément de remplacement. Dans le cas de l’application sylabe, la balise sera remplacée par un lien HTML pointant vers l’objet mais sur le même serveur web.

Ici pas de nécessité de localisation dans la balise parce que la cible, un objet, est une URI et non une URL. Et le protocole n’est pas précisé parce que c’est le programme qui génère l’affichage qui va se charger de choisir le moyen de renvoie, HTTP, FTP, SMTP, XMPP, etc…

Insertions

Mais de la même façon, une balise peut être utilisée pour non plus renvoyer l’utilisateur vers une ressource externe mais plutôt pour inclure une ressource dans l’affichage présenté à l’utilisateur d’un objet. On obtient ainsi plusieurs contenus affichés en même temps par l’intermédiaire d’un seul objet maître.

C’est ce qui est fait par exemple dans l’inclusion de parties dans une page d’un Wiki.

Cela veut dire que les objets contenus doivent être présents sur le serveur pour permettre un affichage complet. Dans le cas contraire il devra être montré clairement à l’utilisateur qu’une partie du contenu manque.

Chaque objet peut avoir une mise à jour. Il est judicieux pour un même objet maître de ne pas suivre les liens de mise à jour des objets contenus. Mais il est possible de générer et de suivre les mises à jour de l’objet maître intégrant celles des objets contenus.