Archive for the ‘émotions’ Category

Suppression et oubli

Mardi, décembre 13th, 2016

Comme évoqué il y a déjà un certain temps dans l’article sur Le paradoxe du droit à l’oubli, il n’est pas évident du tout que la suppression pure et simple d’une information soit généralement la meilleur solution.

Pour les individus, l’oubli d’une information est vu soit comme un trouble cognitif soit comme une nécessité. C’est un problème si l’information que l’on avait acquise n’est plus disponible alors que l’on en a grand besoin. Les personnes qui perdent la mémoire perdent toute autonomie. D’un autre côté, se souvenir de tout est aussi un problème. La trop grande quantité d’information sur des évènements sans intérêt perturbe la vie courante.

Dans nebule, la suppression des objets répond à deux besoins. Le premier besoin correspond à la récupération de la place mémoire pour stocker d’autres objets plus récents et à priori plus importants. Et le deuxième permet surtout dans la vie courante de ne pas se surcharger d’informations qui n’ont pas d’intérêt immédiat… voir plus d’intérêt du tout.

Mais cette suppression qui est une manière courante de travailler en informatique n’est elle pas problématique ?
L’oubli est la vraie raison de la suppression des objets. Un autre mécanisme doit être trouvé pour remplacer la nécessité de supprimer des objets. Le retrait des liens attachés à un objet ne supprime pas ces liens mais les enlève de l’usage courant. La pondération des émotions d’un objet et le traitement qu’il en est fait permet de gérer aussi le bannissement dans un contexte social des entités.

Le sujet devra être approfondi avant tout mise en applications…

Ajout d’émotions sur des objets – suite 6

Samedi, octobre 1st, 2016

Suite des articles sur l’Ajout d’émotions sur des objets et suites 1 2 3 4 5, et Liens d’émotions.

Les émotions sont maintenant fonctionnelles dans la version encore en cours de développement de la librairie des des applications comme sylabe ou klicty.

1joie1 2confiance1 3peur1 4surprise1 5triste1 6degout1 7colere1 8interet1

Une page dédiée à l’Iconographie dans nebule est créé afin de recenser les différents icônes utilisées par la partie affichage (display) de la librairie. La première rubrique concerne justement les icônes des émotions.

Voici à quoi ressemble les émotions sur un objet affiché dans sylabe avec plusieurs émotions de plusieurs entités :

020161001 sylabe_-_Dieu_Thor_-_2016-10-01_22.39.40

Ajout d’émotions sur des objets – suite 5

Dimanche, septembre 18th, 2016

Suite des articles sur l’Ajout d’émotions sur des objets et suites 1 2 3 4, et Liens d’émotions.

Les émotions sont une façon de marque un objet avec les sentiments qu’il inspire à un être humain. Les émotions sont plutôt subjectives là où les avis sont beaucoup plus objectifs. L’intensité que l’on peut donner à une émotion est toujours strictement positive, le sens positif ou négatif est déjà porté par l’émotion elle-même.

Les émotions étaient fonctionnelles sur les objets dans la version 2014 de sylabe. Mais le code ayant été entièrement repris en php orienté objet elles n’avaient pas encore été ré-implémentées. Le nécessaire est en cours de remise en place directement dans la librairie afin que les émotions sur les objets soient utilisables dans toutes les applications.

Les avis ne sont pas maintenus.

En parallèle, la réflexion à long terme continue sur la pondération des objets en vue de leur suppression automatique au bout d’une certain temps. C’est la fonction d’oublie. Il faut que cette pondération soit aisée à utiliser, et surtout qu’elle ait du sens pour que l’utilisateur prenne le temps de le faire. Il est clair qu’un champs de quantification de l’importance d’un objet est difficile à appréhender et ne sera pas utilisé. La gestion des émotions devient en fait la solution évidente de pondération. De plus, la pondération d’un objet, qui représente en fait son importance, peut influencer et être influencée par l’importance des objets qui lui sont liés.
Sans pondération, la gestion de l’oublie sera chaotique et peu fiable, donc pas utilisée.

La facilité d’usage et la pertinence de la solution de gestion des émotions et leurs pondérations sont donc déterminantes pour leur adoption et leur utilisation mais aussi plus tard pour la gestion de l’oublie.

Il y a plusieurs façons d’aborder la pondération avec les émotions. (suite…)

Ajout d’émotions sur des objets – suite 4

Mardi, avril 22nd, 2014

L’ajout des émotions sur les objets n’en finit pas d’arriver… Le code est un peu délicat à manipuler. Certaines choses doivent s’afficher dans certaines conditions et à certains endroits en fonction de l’objet que l’on regarde. C’est la suite de l’article Ajout d’émotions sur des objets – suite 3.

Les émotions supportées sont encore sujet à discussion, mais leur fonctionnement est maintenant stable.
Les émotions doivent être considérées comme des groupes, donc les objets que l’on marque avec ces émotions appartiennent en quelque sorte aux groupes d’émotions en question.
On parle ici des émotions, mais la mécanique est exactement la même pour les avis. Seul l’affichage peut varier un peu.

Quelques règles de fonctionnement :

  1. Une émotion est représentée sur un objet par un lien de type ‘f‘ de l’émotion vers l’objet, méta à ‘0‘.
  2. Une émotion sur un objet dérivé lié à l’objet en cours est un lien de type ‘f‘ de l’émotion vers l’objet dérivé avec comme méta l’objet en cours.
  3. Une émotion sur un objet dérivé, donc avec un contexte, n’apparaît pas dans le mode affichage de l’objet, même si on est sur l’objet dérivé en question.

Cela donne par exemple ce genre de vue en mode navigation :

shot-2014-04-22_20-44-57

On remarque que toutes les lignes qui disent que l’objet est de type image/jpeg ont l’émotion ‘J'approuve‘. C’est fait en une seule fois. C’est le même lien derrière qui dit que l’on approuve que l’objet soit de ce type, indépendamment de qui le dit.

Si on se place sur l’objet du milieu dans la petite conversation en cascade, on peut observer ça :

shot-2014-04-22_20-50-34

On voit que les autres commentaires sont fait dans le contexte d’un objet spécifique, un autre objet surtout. On voit aussi qu’une émotion est placée sur l’un des commentaire, cette émotion est cependant dans le contexte de l’objet en cours, ce commentaire, et non dans le contexte de l’objet dans lequel à lieu la discussion. Si on regarde l’affichage précédent, cette émotion n’apparaît pas.

Ajout d’émotions sur des objets – suite 3

Samedi, avril 12th, 2014

Toujours pas de modification dans les émotions de base assumées. On reste sur la roue de Plutchik.

Par contre, la mise en place de la gestion des émotions et avis dans sylabe montre que l’utilisation des liens ‘l‘ n’est pas optimale et qu’il vaudrait mieux utiliser des liens ‘f‘ à la place. Si on change de type de liens, cela rendra caduc les objets ‘nebule/objet/emotion‘ et ‘nebule/objet/avis‘. A la place pourra être utilisé un objet méta comme une sorte de contexte du lien.
CF avancement du 11/04/2014.

Ajout d’émotions sur des objets – suite 2

Dimanche, avril 6th, 2014

Voici la suite des articles Ajout d’émotions sur des objets et suite, ainsi que de Liens d’émotions.

La liste d’émotions étant trop grande et malgré tout incomplète, il a été nécessaire de revoir l’ensemble pour le scinder. Plutôt que de réinventer la roue, un petit tour du côté de Wikipédia a permit de prendre un bon départ. La version anglaise de la page émotion est plus complète et plus intéressante.

Il y a plusieurs repères possibles pour traiter et cataloguer les émotions. On va s’arrêter sur les travaux de Robert Plutchik . Le résultat, c’est la roue de Plutchik :

Plutchik-wheel_fr.svg

(suite…)

Liens d’émotions

Vendredi, avril 4th, 2014

La mise en place des émotions sur les objets appelle plusieurs questions.

Catégories

Vu le nombre d’émotions gérées, il va devenir nécessaire de les segmenter en catégories. On peut maintenir la catégorie ‘émotions‘ qui regroupe tout ressentit humain, plutôt subjectif. On peut ajouter une nouvelle catégorie ‘avis‘ pour tout ce qui est plus objectif.

Pondération

Une réflexion qui commence à dater un peu sera la mise en place d’une pondération aux objets. Cette réflexion concerne avant tout la possibilité d’oublier progressivement dans le temps les objets avec le moins d’importance. L’oublie peut être réalisé automatiquement à partir d’un certain seuil. Le seuil peut progressivement augmenter dans le temps jusqu’à un seuil maximum au dessus duquel les objets concernés seront conservés, sauf suppression volontaire.

Cette pondération peut être bien sûr utilisable en permanence pour trier l’affichage des objets.

La mise en place des émotions est le bon moment pour introduire la mise en place de la pondération. Il ne reste plus qu’à en définir les modalités.

Chiffrement

Une autre réflexion qui date un peu mais prend progressivement de l’importance, c’est la possibilité de chiffrer les liens. Le but est d’offusquer que l’on ne souhaite pas rendre publics tout en permettant leur bonne transmission aux destinataires légitimes.
Il y a plusieurs manières d’offusquer les liens :

  1. La première est de créer un objet de liens, objets que l’on chiffre ensuite vers son destinataire. Cette méthode, si elle est assez bonne en terme de performance de déchiffrement, nécessite cependant que tous les liens offusqués soient consultés en même temps que tout les liens normaux d’un quelconque objet, pour savoir si un lien secret ne le concerne pas spécifiquement. On obtient de fait un ou plusieurs objets de liens chiffrés attachés à son entité. L’inconvénient, c’est qu’il est impossible de transmettre un lien particulier à une autre entité sans devoir recréer un nouvel objet de liens chiffré.
  2. La seconde méthode est de faire du chiffrement de lien à la volée. C’est à dire qu’un lien a offusquer est chiffré et reste présent individuellement au milieu des autres liens. Cependant, ce lien va contenir un partie chiffrée, partie qui ne correspond donc pas à un objet réel, ce qui est en contradiction avec la forme actuelle des liens. L’avantage, les liens chiffrés voyagent naturellement avec les autres liens. L’inconvénient, le lien chiffré ne peut être rattaché qu’à un seul objet et à une entité. Le lien avant chiffrement fait référence à trois objets, on perd donc avec le lien chiffré la référence aux deux autres objets. Cela veut dire que le lien chiffré est valable si on consulte l’objet source, mais n’est plus reconnu si on consulte l’objet destination. Cet inconvénient risque de perturber la résolution inverse d’un arbre de mise à jour par exemple.
  3. La troisième méthode est d’exporter la partie chiffrée dans un objet en tant que tel. Cette méthode a l’avantage de profiter du mécanisme de chiffrement déjà implémenté pour les objets. Liens et objets sont transmis naturellement vers un destinataire du lien. Et on retrouve l’inconvénient de la deuxième méthode. En plus, on complexifie l’analyse des liens d’un objet puisqu’il faut aller consulter d’autres objets pendant le processus de lecture des liens, et donc d’autres liens…

La mise en place du chiffrement des liens va créer de fait une nouvelle version de nebule, la v1.2.

Ajout d’émotions sur des objets – suite

Jeudi, avril 3rd, 2014

La suite de l’article : Ajout de sentiments sur des objets.

Nouvelle liste :

Contenu de l’objet ID objet Traduction
‘nebule/emotion/jaime’ eab748b4860d0046295503983e62dd0e228f3019c109a1b92fa08ff4f8e043e8 j’aime
‘nebule/emotion/jaimepas’ c8e99ab10169cca804e55601d7d36a142258516f98f66f050d6e6a48064b42f1 j’aime pas
‘nebule/emotion/daccord’ cd4ea3d3d8f5a883a183c70c6220f4e940aec30dc141c3bd9d6fd4bef71e48ad d’accord
‘nebule/emotion/pasdaccord’ 8a802c8da6a1d2bca6e5be6322db836e1eeab6373018b63c2f5363a33c0dc6b1 pas d’accord
‘nebule/emotion/content’ 4b0a16021e81fecb6d0826fcae528887366b13bfa3827ea5f516666e76255dab content
‘nebule/emotion/mecontent’ 6fc3cdf3045a102e4a3673bd275aa0d0c6755286fc7837bbb4b8014d47911c42 mécontent
‘nebule/emotion/ange’ 711e9834572990f90047119d60b99face50244c821503e8f3144afc45e4cd878 ange
‘nebule/emotion/demon’ eaea6bee6100be666b33c20f1ed0b27db45ccaac1f9e5a68ace68699a0eca9c5 démon
‘nebule/emotion/fache’ 3fb8db4d9e2c34f8b8ce7ab6189e17699d5a5348537847cbbdc91b13c2795ea5 fâché
‘nebule/emotion/joyeux’ 8fa02c09df434482d8e03cf640f9e38cc9192112b55254952f7ad5f332189c65 joyeux
‘nebule/emotion/cool’ 851aa3262613f15ab8529d5bd0c5ae9731e6f3c13977bf2b3e4bdb3881e8c4fc cool
‘nebule/emotion/malade’ 53715f876e7b1b99f3fd30fc2844fbbf0095c330517f85768c34a26d66eccdca malade
‘nebule/emotion/triste’ e8067acdc2bff25f753e16a47c21389445cad3116720eca7d96c0a94a127af75 triste
‘nebule/emotion/pleur’ 1d012502a87bff5319df1144fd34c4b7fbe5419e3661473c438654bec5aa923e pleur
‘nebule/emotion/embarrasse’ 1067be04d13efe1bce40b048d07cecedadce3cb93f9381a6dd6518561879ffa4 embarrassé
‘nebule/emotion/mortderire’ f4743808f03680cdbe93a0833747dedcc752b05bc345f6d40a7cfa770ad1515c mort de rire
‘nebule/emotion/sourire’ 3ac0bc7722ecd3577ea4f0900da73394dcd6ed89026ecc060238ffed20b692c0 sourire
‘nebule/emotion/indifferent’ fdd5af2d8cc900cfe4bdac1abc933923702dea8979ad129d6e5c91d0692fba08 indifférent
‘nebule/emotion/compatissant’ d07d249218d792894c6a29db2855ec74f3fa683c00e69f18f54c6e1f9f4f4f7c compatissant
‘nebule/emotion/surpris’ 7a082524fa239b988a6c08965cacc9744f0abdb47abed7fc05a9dccc29fec546 surpris
‘nebule/emotion/fatigue’ fc92036c0ba4fcb08e17c8feb169bfd85894651fa159bbba7a7e64caacc17ffa fatigué
‘nebule/emotion/clindoeil’ fb873b7364936f83e030f9014b3da16b8ebf3200a2041bd6f4aad5d3f93c63f9 clin d’œil
‘nebule/emotion/neutre’ b3943ed3e25a53bde4878908b2561c8714934a06124ce353ff053a6d55b971dd neutre
‘nebule/emotion/interesse’ 37bb4b6e73bade8ab63a9789c2e55fcd339c22324b0fdb73dbfe769f85067c30 intéressé
‘nebule/emotion/inquiet’ d70ee42f7297111aea7e0e92208d1a412534686b09126bd23553c4063026b733 inquiet
‘nebule/emotion/serein’ 3c01125b5301086b96a10268e0f8b6bbb1f61cc945a92af27071da0ef38812e2 serein
‘nebule/emotion/bon’ 4cc7d070932882316f41c2ff58718d78774d645615adc66f58f935726ed3d409 bon
‘nebule/emotion/mauvais’ a71eb2608c0fc1db599b0dd1966292fd7e875b9c066cbc475c1053abc7ac53b7 mauvais
‘nebule/emotion/beau’ e23e9897df93819b956dfc07e9af5e9969ff61ddcd342a6f9f6ba2b3de0783b1 beau
‘nebule/emotion/moche’ 63a9951625e6fd14f5e292b298b0d67876436837957a32e598f84851010fac0b moche
‘nebule/emotion/genial’ cdde23dc18a991125b18123842cff9931031595f03ed5d7c1c1bf4b93298b0fd génial
‘nebule/emotion/moyen’ bdc7d8160007fbca505c8cfa55822a9add89e595d9b999c37d205af618bb3fa1 moyen
‘nebule/emotion/nul’ 1c36d371280ae42fa065578f669bb74a22c000d1305717f115b2a87de49b41ec nul
‘nebule/emotion/heureux’ 87de40c16dff7c52192cfb98c2f7106eeb4efdb335665186775cae670df2358e heureux
‘nebule/emotion/inutile’ 802095dac6cdb18afe5269d481c357713d3fc1aaff907ee6d92de43bc44fb68f inutile
‘nebule/emotion/ambigue’ 117668a5eec9ef7b7a99ae1cddf22517cc8ca4cfb7d51c3db65a2ba5c22f1f10 ambiguë
‘nebule/emotion/clair’ 219a6c19d80e37c79b03a6e54ce479439b9415cdc33aa55a11672f86d6bf3b8f clair
‘nebule/emotion/vrai’ 44330b908390c34345301483a3f43917e85f2f62de8e409c9e5828621a10f719 vrai
‘nebule/emotion/faux’ f3ae0599a4a369171c0994421b2c353f23cb18c26235688d90e20f15c1821973 faux
‘nebule/emotion/complet’ 1b479bc5638c27c63e4016312df686689d5fec6ecdbbd4a6778118d4b6dfbaf0 complet
‘nebule/emotion/incomplet’ 7a926b54998f4fa06974045052bcdce906ce7d87df425f2ebd92a3bc1e511872 incomplet
‘nebule/emotion/incomprehensible’ 8d394acebf91abd1bafa8dec2aa9b411ab0fbe844cdc2cec1428c3fcab1d1c67 incompréhensible
‘nebule/emotion/important’ 793423a90c4b116aa01fbba3d5a214d00d1df3c8171aa0d927f2f9111f245b66 important
‘nebule/emotion/perime’ 8626a44d629629c787eab9833505503a0b20309574e0b0c1a0c15a1b3d3f8b80 périmé

Le code de sylabe est à jour.

Ajout de sentiments sur des objets

Mercredi, avril 2nd, 2014

Les derniers développements de sylabe on permit de réactualiser l’ajout de marques tel que j’aime, j’aime pas et bien plus encore.
CF : Blog sylabe – Avancement
Ces marques sont regroupées sous le terme de sentiments. Ils sont matérialisés par des liens de type l de l’objet vers le sentiment (un autre objet) et le méta ‘nebule/objet/sentiment‘.

Ces sentiments ont une signification purement humaine. Le code de nebule ne l’interprète pas et n’en tient pas compte. Mais ces sentiments ont chacun des objets dédiés qui eux ont tout intérêt à être communs à toutes les applications. Ils doivent être propagés quoi qu’il arrive comme tout liens. C’est la raison pour laquelle ils seront définis au niveau de nebule.

Leur affichage sera spécifiquement traduit pour être plus lisible et tenir compte de la langue d’affichage. (suite…)