Archive for the ‘procédurale’ Category

Modification des sources d’aléa – implémentation

Jeudi, juin 8th, 2017

Suite à l’article Modification des sources d’aléa, la fonction getPseudoRandom a été modifiée dans la bibliothèque PHP orienté objet de nebule pour ne plus consommer du tout de ressource d’aléa mais en gardant une entropie forte.

La génération se fait depuis une graine qui est la concaténation de la date, de l’heure en micro-secondes, du nom de la bibliothèque, de la version de la bibliothèque et enfin de l’identifiant de l’instance locale du serveur. La graine dépendant donc surtout de l’heure avec une grande précision et est spécifique à chaque serveur.

La graine sert à générer via une fonction de hash l’état du compteur interne. Comme la taille du hash est fixe, une boucle permet d’alimenter la sortie en dérivant successivement l’état du compteur interne. À chaque tour de la boucle, l’état du compteur interne est dérivé en calculant le hash de lui-même. À chaque tour de la boucle, on concatène à la sortie le hash de l’état du compteur interne concaténé à une valeur fixe. L’état du compteur interne n’est jamais directement sorti et il est effacé en fin de génération de fonction.

Le bootstrap utilise aussi une génération pseudo aléatoire pour la création notamment d’identifiants temporaires. La bibliothèque PHP procédurale intégrée au bootstrap a aussi été modifiée. Elle fonctionne sur le même principe décrit ci-dessus. Une nouvelle fonction __pr est créée et les fonctions ne nécessitant par un aléa fiable ont été modifiées.

La fonction de hash actuellement utilisée pour la dérivation du compteur interne et la fonction sha256. Comme on attend pas de propriété cryptographique forte dans cette fonction, n’importe quelle fonction de hash peut faire l’affaire.

Ce sera disponible dans la prochaine version diffusée de la bibliothèque de nebule.

Renforcement de la lecture des objets – type hash invalide

Vendredi, novembre 18th, 2016

Dans l’article sur le Renforcement de la lecture des objets, il était question notamment de la possibilité de supprimer ou pas un objet dont on ne peut pas vérifier l’empreinte parce que le type de hash est soit inconnu soit non reconnu.

Lors de l’échec de la récupération du type de hash de l’objet, on essaye tout de suite, si l’option permitSynchronizeLinks est à true, de synchroniser rapidement les liens de l’objet. Puis on essaie de relire le type de hash de l’objet.

Une nouvelle option permitDeleteObjectOnUnknowHash vient d’être ajoutée. Elle a true comme valeur par défaut. Elle n’est pas modifiable par lien, pour changer sa valeur par défaut il faut modifier le fichier des options.
Cette option est critique, elle doit toujours rester par défaut à true !

La nouvelle option est utilisée par la bibliothèque nebule en PHP en programmation orienté objet (library POO) par les fonctions checkConsistency() et _getUnprotectedContent() de la classe Object. La fonction _getProtectedContent() ne prend pas en compte cette option, elle se base uniquement sur _getUnprotectedContent() pour la lecture de l’objet protégé et de la clé de déchiffrement associée.

L’implémentation de l’option est un tout petit peu différent ce que l’on peut attendre. Lorsque l’on recherche le lien du type d’empreinte d’un objet (avec la pondération sociale), si aucun lien n’est trouvé ou si le nom de l’algorithme de prise d’empreinte n’est pas reconnu, alors il y a deux possibilités.
L’option permitDeleteObjectOnUnknowHash est à :

  1. false. Dans ce cas les deux fonctions retournent tout de suite un résultat booléen négatif ou un contenu vide.
  2. true. Comme aucun algorithme n’est trouvé, on utilise l’algorithme définit par défaut et on continue le processus de vérification dans les deux fonctions. Si l’empreinte ne correspond pas avec cet algorithme, l’objet est supprimé. C’est une façon de donner une chance à un objet pour lequel les liens auraient été partiellement synchronisés.

Dans la bibliothèque nebule en PHP en programmation procédurale (library PP), la lecture des objets se fait via les fonctions _o_ls1 et _o_lsx. La deuxième repose en fait sur la première. Et en début de fonction _o_ls1, un appel à la fonction _o_vr permet de vérifier le contenu de l’objet.
La fonction _o_vr ne prend en compte que les objets avec un hash fait avec l’algorithme par défaut, aujourd’hui sha256. L’option permitDeleteObjectOnUnknowHash n’est pas utilisée.

Dans les deux bibliothèques, si c’est l’objet avec d’identifiant 0, alors il est systématiquement supprimé.

Enfin, dans tous les cas, il ne faut surtout pas tenter de vérifier l’empreinte avec tous les algorithmes disponibles, cela reviendrait à permettre une attaque sur le plus faible de ceux-ci…

Avancement du bootstrap

Lundi, octobre 31st, 2016

Une nouvelle version du code du bootstrap en php procédurale est diffusée :

6c902d8c29b965fde6d576ef04e5405c84b1353d01715c4fb96e561ba76e9114

Comme d’habitude, l’identifiant est sont empreinte sha256. C’est le seul code qui ne peut pas être signé.

Sauf problème de dernière minute lors des tests sur Internet, cette version est fonctionnelle et complète.

Il manque par contre les liens signés du maître du code bachue pour désigner la bibliothèque et les applications. Les différentes applications se lancent sauf sylabe qui coince sur un de ses modules. Lorsque l’ensemble sera à peut près stable, le tout sera mis en ligne.

Du fait des grands changements dans la gestion des arguments en ligne et des applications, les applications actuellement en ligne sur Internet ne sont plus compatibles avec le nouveau bootstrap.

bootstrap – pré-chargement des applications

Mardi, octobre 11th, 2016

Suite à la Reprise du bootstrap en programmation procédurale, le code à été en très grande partie revu.

La version en programmation procédurale est maintenant utilisée par défaut. La version en programmation orientée objet est laissée en l’état, elle n’est plus fonctionnelle.

Le nouveau bootstrap est pleinement fonctionnel à l’exception de la partie de premier chargement lorsque l’on installe une nouvelle instance de serveur.

Contrairement à avant, les applications et la librairie sont pré-chargés lors du premier lancement de l’application. Cela se passe dans une page dédiée qui une fois l’application en mémoire fait un rechargement de la page. Au rechargement, on est dans l’application. La page de pré-chargement peut être un peu longue comme dans la capture d’écran plus bas mais sur des machines récentes elle passera en moins d’une seconde.
Surtout, cette fonctionnalité qui paraît un peu cosmétique au premier abord va permettre de mieux gérer la sérialisation/désérialisation des différentes instances d’une application. C’est à dire qu’une fois le pré-chargement réalisé avec tous les calculs et parcours de liens effectués, le chargements suivants seront beaucoup plus rapides.

Le travail sur le pré-chargement a contraint la remise à plat des fonctions liées à l’instanciation et à la sérialisation/désérialisation des différentes classes des applications. Cela a été l’occasion de faire le ménage aussi; De fait, les applications ne sont plus compatibles avec les anciennes version du bootstrap.

Voici donc à quoi ressemble le bootstrap lorsqu’il est interrompu par l’utilisateur ou si il y a une erreur :

020161011 - bootstrap_-_2016-10-11_22.11.40
Page du bootstrap interrompu sur initiative de l’utilisateur.

Et enfin, voici à quoi ressemble la page de pré-chargement des applications :

020161011 - bootstrap_-_2016-10-11_22.10.53
Page de pré-chargement de l’application sylabe.

Reprise du bootstrap en programmation procédurale

Samedi, octobre 8th, 2016

Depuis une semaine, le code du bootstrap en PHP procédural est en cours de refonte complète. La base utilisée était assez ancienne, elle datait d’avant le passage à la programmation orientée objet.

Ce travail correspond presque à une ré-écriture de zéro du bootstrap. L’inconvénient de cette version c’est qu’il sera pls difficile d’utiliser la librairie nebule sur autre chose qu’un système de fichier, par exemple une base de données. Mais le gros avantage c’est que la maintenance de la librairie est fortement simplifiée par rapport à sa version orientée objet. En effet le bootstrap nécessite quelques ajustements et notamment la désactivation de certaines fonctionnalitées. Ce serait trop compliqué de garder deux librairies orientées objets en parrallèle.

Cette nouvelle version introduit cependant quelques nouveautées :

  • Le changement de puppetmaster est complètement fonctionnel.
  • La version de librairie utilisée avec une application est mémorisée pour cette application (le temps de la session PHP) jusqu’à demande d’activation des mises à jours ou fermeture de la session par l’utilisateur.
  • En plus de l’instance de l’applicaiton proprement dite, on mémorise aussi dans la session PHP les instances des classes d’affichage Display, d’action Action et de traduction Translate pour gagner en performance.

La page du bootstrap est en cours de mise à jour pour suivre cette évolution.

C’est cette version qui sera désormés utilisé pour les nouvelles versions des applications.

Bootstrap procédural

Samedi, juillet 9th, 2016

Les instances du bootstrap ont été détachées des applications actuelles. Elles ne servaient que pour l’affichage optionnel de la métrologie.

L’idée est à terme de revenir sur un bootstrap en programmation procédurale et non orientée objet. Les besoins du bootstrap sont beaucoup plus restreints que ceux des applications et il est difficile aujourd’hui de faire un export réduit de la librairie nebule juste pour le bootstrap. La maintenance sera facilité.

Le portage devrait reprendre le code originel du bootstrap en procédural.