bootstrap – pré-chargement des applications

Suite à la Reprise du bootstrap en programmation procédurale, le code à été en très grande partie revu.

La version en programmation procédurale est maintenant utilisée par défaut. La version en programmation orientée objet est laissée en l’état, elle n’est plus fonctionnelle.

Le nouveau bootstrap est pleinement fonctionnel à l’exception de la partie de premier chargement lorsque l’on installe une nouvelle instance de serveur.

Contrairement à avant, les applications et la librairie sont pré-chargés lors du premier lancement de l’application. Cela se passe dans une page dédiée qui une fois l’application en mémoire fait un rechargement de la page. Au rechargement, on est dans l’application. La page de pré-chargement peut être un peu longue comme dans la capture d’écran plus bas mais sur des machines récentes elle passera en moins d’une seconde.
Surtout, cette fonctionnalité qui paraît un peu cosmétique au premier abord va permettre de mieux gérer la sérialisation/désérialisation des différentes instances d’une application. C’est à dire qu’une fois le pré-chargement réalisé avec tous les calculs et parcours de liens effectués, le chargements suivants seront beaucoup plus rapides.

Le travail sur le pré-chargement a contraint la remise à plat des fonctions liées à l’instanciation et à la sérialisation/désérialisation des différentes classes des applications. Cela a été l’occasion de faire le ménage aussi; De fait, les applications ne sont plus compatibles avec les anciennes version du bootstrap.

Voici donc à quoi ressemble le bootstrap lorsqu’il est interrompu par l’utilisateur ou si il y a une erreur :

020161011 - bootstrap_-_2016-10-11_22.11.40
Page du bootstrap interrompu sur initiative de l’utilisateur.

Et enfin, voici à quoi ressemble la page de pré-chargement des applications :

020161011 - bootstrap_-_2016-10-11_22.10.53
Page de pré-chargement de l’application sylabe.

Comments are closed.