Archive for the ‘conversations’ Category

Messages et protection

Jeudi, novembre 30th, 2017

Une protection des messages basés les objets et liens de nebule peut être mise en place. Cette protection ne vise pas à dissimiler la présence d’un message mais à dissimuler son contenu. La dissimulation de la présence d’un message, plutôt nommée offuscation, est un autre sujet à part entière.

Mais cette protection peut ne pas être efficiente et elle peut se retrouver mise à mal du fait du fonctionnement même des liens de chiffrement (type k). Le lien de chiffrement va associer l’empreinte du message en clair avec l’empreinte du message chiffré. Hors un message de petite taille va avoir une forte probabilité avec le temps d’être (re-)créé par ailleurs et donc de dévoiler le contenu d’un message protégé. Et même pour un message plus conséquent, si il est partiellement ou complètement redécoupé en sous-objets via des liens de subdivision (type s), peut voir une partie de son contenu protégé dévoilé. La subdivision peut être par ailleurs légitime dans le cas d’un pré-découpage par mots pour la recherche sur mots clés.
La protection doit donc être adaptée dans le cas de la messagerie.

L’ajout d’un sel avant chiffrement ne résout pas le problème puisqu’il ne masque pas le lien entre le texte clair et chiffré. Par contre il est peut-être possible de pré-saler l’objet à chiffre et ne le reconnaître que sur son empreinte pré-salée.
A travailler…

PFS sans connexion

Lundi, mai 22nd, 2017

La confidentialité persistante (Perfect Forward Secrecy – PFS pour les intimes) permet lors d’échanges entre personnes via un support protégé d’oublier le contenu des échanges précédents. Lorsqu’elle est bien implémentée, il est impossible de pouvoir reconstituer les échanges précédents d’une « conversation », y compris pour les personnes concernées.

Lors de la compromission du moyen de communication, seules les conversations en cours sont accessibles. Les précédentes conversations sont définitivement inaccessibles y compris pour un adversaire qui aurait enregistré tous les échanges chiffrés et obtiendrait par la force le compte d’un utilisateur.

La meilleur méthode pour arriver à ce résultat est d’utiliser un secret de session partagé entre les personnes qui communiques, négocié en début de conversation et volontairement oublié en fin de conversation. La négociation peut être faite notamment via un échange de type Diffie-Hellman (DH).

La PFS a donc principalement deux contraintes. Il faut échanger un secret temporaire avec ses correspondants. Et il faut que ce secret soient privés, c’est à dire stockés uniquement en interne sur les machines destinataires.

De par sa conception acentrée et potentiellement non directement inter-connecté, nebule ne permet pas la mise en place directe d’une forme de PFS. Fondamentalement, nebule permet de gérer de l’information et non des connexions. La non connexion directe entre les correspondants empêche une négociation préalable instantanée d’un secret partagé type DH. Ensuite, toute la protection de la partie privée des entités repose sur le chiffrement des objets et l’offuscation des liens, mais tous les liens et objets ainsi protégés sont partagés publiquement et donc enregistrables. Il n’est pas possible de se baser sur ces mécanismes de protection pour la PFS.

Il existe peut-être un moyen d’implémenter une PFS sûr dans nebule mais au prix d’un grand nombre d’objets à synchroniser, à voir…

Messagerie indépendante

Lundi, juillet 4th, 2016

La messagerie était un module de sylabe et avait déjà évolué pour ressembler plutôt à des conversation intégrant des messages.

Une nouvelle application va être lancée afin de présenter les conversations dans une application indépendante de la même façon que klicty. Mais le module des conversations dans sylabe va perduré et les conversations et messages seront complètement interopérables. En fait, la nouvelle application reprendra la base fonctionnelle et modulaire de sylabe mais avec un affichage simplifié et avec uniquement les modules entité, objet, groupe et messagerie. L’affichage principal sera différent mais les modules devraient être exactement les mêmes.

Afin de faciliter la création de nouvelles applications et la réutilisation des modules existants, le code de la librairie à été assez sérieusement modifié afin de centraliser dans celui-ci un maximum de fonctions et classes communes. A ce titre, la forme interne des applications et des modules à été changée et devient incompatible avec les précédentes applications et modules.

La nouvelle application des conversations s’appellera messae.
Un blog est déjà actif pour suivre son développement : http://blog.messae.org/

Nouvelle version librairie php

Samedi, juin 11th, 2016

Diffusion de la nouvelle librairie en php. Elle intègre nativement la gestion des conversations. La modification de la gestion des groupes n’est pas encore faite.

Le code : 9826667246765674e690e914bfc0a524f2847651f49f8ea1e638bb4122a3b4b4

Gestion des conversations

Lundi, mai 30th, 2016

La librairie php en cours de développement intègre maintenant nativement la gestion des conversations. Les conversations permettent de suivre des messages.
L’intégration dans la librairie permet de décharger les programmes comme sylabe et klicty de la gestion de ces conversations. Il permet aussi une uniformisation de cette gestion.

La gestion des conversations est au départ copiée/collée de la gestion des groupes. Mais elle a été revu au cours du développement.
Les conversations peuvent maintenant être marquées comme :

  1. fermée (ou ouverte)
  2. protégée (ou publique)
  3. dissimulée (ou affichée)

La fonctionnalité de conversation fermée est fonctionnelle, la protection est en court de développement et la dissimulation n’est pas encore développée.

L’intégration des groupes va être revu pour fonctionner de la même façon que les conversations.