Modification des sources d’aléa – implémentation

Suite à l’article Modification des sources d’aléa, la fonction getPseudoRandom a été modifiée dans la bibliothèque PHP orienté objet de nebule pour ne plus consommer du tout de ressource d’aléa mais en gardant une entropie forte.

La génération se fait depuis une graine qui est la concaténation de la date, de l’heure en micro-secondes, du nom de la bibliothèque, de la version de la bibliothèque et enfin de l’identifiant de l’instance locale du serveur. La graine dépendant donc surtout de l’heure avec une grande précision et est spécifique à chaque serveur.

La graine sert à générer via une fonction de hash l’état du compteur interne. Comme la taille du hash est fixe, une boucle permet d’alimenter la sortie en dérivant successivement l’état du compteur interne. À chaque tour de la boucle, l’état du compteur interne est dérivé en calculant le hash de lui-même. À chaque tour de la boucle, on concatène à la sortie le hash de l’état du compteur interne concaténé à une valeur fixe. L’état du compteur interne n’est jamais directement sorti et il est effacé en fin de génération de fonction.

Le bootstrap utilise aussi une génération pseudo aléatoire pour la création notamment d’identifiants temporaires. La bibliothèque PHP procédurale intégrée au bootstrap a aussi été modifiée. Elle fonctionne sur le même principe décrit ci-dessus. Une nouvelle fonction __pr est créée et les fonctions ne nécessitant par un aléa fiable ont été modifiées.

La fonction de hash actuellement utilisée pour la dérivation du compteur interne et la fonction sha256. Comme on attend pas de propriété cryptographique forte dans cette fonction, n’importe quelle fonction de hash peut faire l’affaire.

Ce sera disponible dans la prochaine version diffusée de la bibliothèque de nebule.

Tags:

Comments are closed.