Chiffrement et protection des objets

L’entité bachue diffuse depuis ce soir un correctif de la librairie nebule de référence pour bash. C’est l’objet 8906d6148799bc807f2d87566125d02163c6f567c2497b564fbdb19b26156b75 (contenu).

Ce correctif fait suite à la découverte d’un comportement anormal lors du chiffrement asymétrique.

La fonction nebReadObjTypeMime (appelée par la fonction nebObjEncX) permet de déterminer notamment si l’objet entité destinataire à qui on souhaite chiffrer l’objet est bien une clé RSA. La clé RSA est assumé aujourd’hui comme clé publique.
La première action généralement réalisée avec un fichier à chiffrer (ou non), c’est de le nébuliser. C’est à dire de le convertir en objet nebule avec un certain nombre de caractéristiques traduites en liens. Cet objet nébulisé est par défaut placé en espace publique (accessible en ligne dans les objets).
Suite à une modification, la fonction nebReadObjTypeMime ne renvoyait plus aucune valeur de type mime. Ainsi, dans la fonction nebObjEncX, l’entité n’étant pas/plus reconnu comme entité, le chiffrement ne se faisait pas.
Si le processus de chiffrement était interrompu, la fonction nebSymEnc n’était pas appelée. Or, l’une des première action de cette fonction est de déplacer l’objet à chiffrer de l’espace public vers l’espace privé (non accessible en ligne). Sans cette fonction, l’objet à chiffrer se retrouvait ainsi en espace public alors qu’il aurait dû être chiffré puis supprimé.

Le correctif a consisté à :

  1. corriger la fonction nebReadObjTypeMime pour qu’elle retourne une valeur correcte ;
  2. modifier la fonction nebObjEncX pour déplacer tout de suite l’objet à chiffrer, et donc mieux le protéger.

En attendant de trouver la source de cette erreur, il m’a fallu nettoyer à la main les objets qui auraient dû être chiffrés. Ces objets étant pour certains déjà répliqués sur d’autres machines par les entités robots…

CF : 2d0468b3153a1a43861ada08cc0a209df138f581df61b8ebc4cf022ee3d83aef

Comments are closed.