Google+ et l’anonymat

Dans un article, le réseau social Google+ revient sur les restrictions de nommage de ses utilisateurs. Il va maintenant être possible de choisir des pseudonymes de façon à profiter du réseau social en ligne tout en permettant un certain anonymat.

Il était temps…

L’étape suivant serait de permettre à tout utilisateur de pouvoir nativement créer des pseudonymes partiellement autonomes. L’idée est en cours de mise en place sur le projet sylabe. La condition du succès est bien sûr que qu’un pseudonyme puisse avoir une vie propre, ses propres relations et groupes (cercles sur G+) et que l’on bascule de façon équivoque de l’entité principale vers un pseudonyme. C’est un bon moyen de répondre à des besoins d’anonymisation tout en facilitant la gestion de l’anonymisation par les vrais utilisateurs.
Il faudra aussi déterminé si un pseudonyme apparait clairement comme tel dans les utilisateurs ou si sa vraie nature reste cachée pour préserver son efficacité.
Bien sûr, il faudra garder à l’esprit que monsieur Google aura accès à toutes les entités, que ce soit les vrais utilisateurs ou leurs pseudonymes. Cela répond dans ce cas aux problèmes légaux pour pouvoir remonter, sur décision d’un juge, à la personne physique derrière un pseudonyme.

Comments are closed.