Gestion des applications au niveau du bootstrap

Le bootstrap était jusque là assez sommaire. Il se contentait de trouver la dernière version valide de l’application en cours puis la chargeait pour affichage à l’utilisateur. Une page spécifique permettait, et permet toujours, de voir les caractéristiques du bootstrap et de son travail à des fins de dépannage, mais sans interaction possible.

20151018 nebule_bootstrap_-_2015-10-18_23.19.21
La page de dépannage du bootstrap.

Puis est venu la génération de l’environnement sur un nouveau serveur. Il n’y a pas plus d’interaction mais si il manque des choses importantes, tout est recréé. Cela inclut la génération d’une nouvelle entité.

20151018 nebule_bootstrap_-_2015-10-18_23.55.54
Préparation d’un nouvel environnement.

Cependant, le bootstrap n’a pas vocation a charger uniquement et exclusivement l’interface sylabe, même si c’est la seule disponible actuellement.

Et puis il y avait cette mini application pour les serveurs, nServ. C’est une sorte de copie du bootstrap mais sans les informations de dépannage. Plutôt que de la laisser de côté, inutilisée, elle est maintenant intégrée comme application par défaut en l’absence de directive contraire.
Cette application par défaut va quand même apporter quelque chose de plus. Si elle était elle aussi statique, il serait difficile sur un nouveau serveur d’installer et d’utiliser une autre application. C’est donc l’application par défaut qui va faire le lien entre le bootstrap et la ou les applications disponibles. Et bien sûr, sylabe sera listé par défaut, au moins au début.
Le code n’est pas complet, il faut ajouter la détection des applications disponibles et gérer la sélection de l’application et son usage dans la session PHP sans avoir à y faire référence dans tous les liens HTML.

20151018 nebule_bootstrap_-_2015-10-18_23.19.57
L’application par défaut avec la liste des applications disponibles (ici juste sylabe).

Enfin, la seule interaction possible ici est de synchroniser les applications via les boutons correspondants. On fait une seule application à la fois parce que le processus de synchronisation peut être un peu long.

20151018 nebule_bootstrap_-_2015-10-18_23.20.28
Synchronisation d’une application.

La détection des applications est assez simple. Seule l’entité locale du serveur peut définir des applications utilisables. Même si il y en a plus de disponibles, les autres ne seront ni visibles ni utilisables par le bootstrap. Deux objets réservés sont créés à cette fin :

  • nebule/objet/entite/web
  • nebule/objet/entite/web/applications

Comments are closed.