Liens cassés

Lors de la copie d’une de mes réflexions (sur l’homo-cyberneticus), je remettais à jour le texte, les fotes d’orthographe… et les liens cassés…

En deux ans, depuis la dernière fois ou j’avais inséré des liens, j’ai perdu 7 liens sur 25. Soit on tombe en erreur 404 (la page n’existe pas) soit on est redirigé vers la page d’accueil du site (c’est pareil). Donc un peu plus d’un lien sur quatre n’est plus reconnu, soit autant d’information qui n’est plus directement accessible, voir plus du tout accessible (donc perdu pour tout le monde).

Internet est à l’image de notre mode de vie : consommable et périssable. Il serait intéressant de savoir quel pourcentage de connaissances en ligne nous ajoutons et nous perdons au fil des ans.

Bref, j’ai préféré finalement laisser tous les liens cassés, sauf un sur Surface de Microsoft. On verra dans deux ans…

Tags:

Comments are closed.