Deuxième approche

C’est étonnant comme parfois le cerveau s’emballe à un moment pas forcément approprié… et jamais avec de quoi écrire sous la main.

Les idées sont fugaces et fluides. Je n’aurais pas eu le temps de noter de toute façon… Et puis avec les courses dans le sac, et sous la pluie…

La deuxième approche est lancée. Bien que en fait elle ne soit encore que continuité avec la première approche. Elle va permettre de mettre à plat toutes les idées.

Même si certaines idées se sont envolées depuis l’emballement, j’en ai retenu l’essentielle. Je peux maintenant les développer plus en profondeur devant l’ordinateur, leur donner plus de force et de stabilité.

Tags:

Comments are closed.