Fragmentation d’objets

Un des processus pas forcément nécessaire mais assez important avec le P2P, c’est le sous-découpage des fichiers.

Un serveur diffuse des petits morceaux de fichiers bien référencés mais sans nécessairement avoir tous les fragments. Un client télécharge des fragments différents. Chaque fragments en cours de téléchargement le sont à partir d’autant de serveurs différents. Cela permet d’accumuler progressivement tous les fragments d’un fichier pour le reconstituer à la fin. Et cela permet aussi de télécharger un fichier plus rapidement que si il était téléchargé sur un seul serveur dont la bande passant en upload est bridée.

La fragmentation est déjà possible avec le système de liens actuels de nebule. Mais la gestion de cette fragmentation pourrait être améliorée si on créait un lien spécifique pour désigner les fragments d’un objet. Ce serait le septième type de liens. L’échange des objets dans nebule s’en trouverait amélioré.

L’idée est intéressante, à voir…

Tags:

Comments are closed.