Appartenance et/ou propriété

Il se pose un dilemme aujourd’hui dans la définition de ce qu’est un nœud. Non sur la nature de celui-ci mais plutôt sur la façon dont le nœud est désigné comme tel.

Le même genre de problème se pose aussi pour une entité mais de façon un peu plus simple.
Une entité est capable de signer, c’est donc avant tout une clé cryptographique asymétrique (RSA uniquement aujourd’hui dans nebule). C’est aussi plus spécifiquement la clé publique, celle que l’on diffuse, donc celle par laquelle on est connu et reconnu. Au delà de ses propriétés mathématiques internes, elle est reconnu par la forme de son contenu et plus généralement par son type mime : ‘application/x-pem-file‘. Malheureusement, le fichier PEM, qu’il contienne la clé publique ou la privée ou les deux, a toujours le même type mime. Il est impossible de distinguer l’une ou l’autre naturellement par le type mime, il faut regarder le contenu pour pouvoir prendre une décision sur la nature de la clé.
Cela paraît compliqué comme ça, mais le problème est finalement facile à résoudre. Pour savoir si c’est une entité, il suffit de regarder si l’objet a le bon type mime puis de lire la première ligne du fichier (moins de 30 caractères). On peut vouloir ajouter un lien pour dire explicitement que cet objet est une entité. Mais quel doit être ce lien? Un lien de type l pour attribuer un attribut à l’objet? Ou un lien de type f pour dire que l’objet fait parti (dérivé) du groupe des entités?

Il y a le même problème avec le nœud. Celui-ci n’a pas de type mime à proprement parler, ce peut être du texte comme une image. Il peut être tentant d’ajouter un lien pour définir explicitement un objet comme étant un nœud. Dans ce cas, la recherche des nœuds est facilité puisqu’il suffit de regarder les liens vers l’objet ‘nebule/objet/noeud‘. On en revient cependant aux mêmes questions. Quel doit être ce lien? Un lien de type l pour attribuer un attribut à l’objet? Ou un lien de type f pour dire que l’objet fait parti (dérivé) du groupe des entités?
Il s’ajoute un autre problème. Nous n’avons pas besoin en théorie de ce lien pour caractériser un nœud. Il suffit que le nœud ai au moins un liens de type f pour lequel il est à la fois l’objet source et l’objet méta. Mais pour retrouver les nœuds, cela oblige à parcourir tous les objets. Bref, ce n’est pas réalisable en pratique pour un usage commun. Nous devons donc ajouter un lien qui explicite la nature de nœud de l’objet.

Les deux type de liens sont équivalents pour résoudre ce problème. Le type l est plus simple. Le type f permet quand à lui de voir la notion de nœud comme un groupe. Est-ce qu’il y a un intérêt à gérer les nœuds dans un groupe?
L’usage seul nous permettra de déterminer quel est le meilleur type de lien…

2 Responses to “Appartenance et/ou propriété”

  1. nebule » Blog Archive » Appartenance et/ou propriété – suite Says:

    […] (Re)Découvrir votre nébuleuse de l'information « Appartenance et/ou propriété […]

  2. sylabe » Blog Archive » Avancement Says:

    […] aussi l’occasion de réfléchir sur certaines façons de faire des liens dans nebule. Voir 1 et […]