Entités de recouvrement – configuration

Suite des articles Entités de recouvrement et implémentation.

L’objet de référence de définition des entités de recouvrement est l’objet contenant :

nebule/objet/entite/recouvrement

De nouvelles options permettent de gérer la prise en compte des entités de recouvrement par la bibliothèque nebule en PHP :

  1. permitRecoveryEntities (boolean, critical) : commutateur global d’activation des entités de recouvrement via les liens des autorités strictement locales. Par défaut à false.
  2. permitRecoveryRemoveEntity (boolean, careful) : commutateur qui permet à une entité de supprimer le partage de la protection d’un objet avec une entité de recouvrement. Par défaut à false.
  3. permitInstanceEntityAsRecovery (boolean, critical) : commutateur de définition de l’entité instance locale comme entité de recouvrement. Outrepasse les liens. Par défaut à false.
  4. permitDefaultEntityAsRecovery (boolean, critical) :commutateur de définition de l’entité par défaut comme entité de recouvrement. Outrepasse les liens. Par défaut à false.

Toutes les options sont en lecture seule, c’est à dire que les liens d’options ne sont pas pris en compte. Au besoin, ces options doivent être modifiées dans le fichier d’environnement.

A false, par défaut, la première option désactive complètement la détection des entités de recouvrement et le mécanisme de partage de protection des objets pour les entités de recouvrement.

La deuxième option, si à true, permet à une entité de supprimer le partage de protection à une entité de recouvrement particulière. Cette action doit être faite après la protection, réalisée systématiquement, et sur tous les objets protégés un par un. Cette option va faire disparaître le bouton de suppression de partage de protection dans les affichages, mais elle est aussi vérifiée lors de la suppression effective du partage de protection d’un objet si l’utilisateur tente la suppression de force.

Le lien de déclaration d’une entité de recouvrement a la forme :

  • action : f
  • source : entité instance locale, par exemple = 3af39596818c1229d7a3d08b9f768622903951305df728609a68a2957f7f3882
  • cible : entité de recouvrement, par exemple = 19762515dd804577f9fd8c005a7803ddee413f264319748e30aa2aedf318ca57
  • méta : objet de référence de recouvrement

La désactivation est un lien de type x.

Les liens doivent être signés de l’entité instance locale ou de l’entité par défaut en fonction des options de permission.

Comments are closed.