Chargement de liens

Les applications génèrent par elles-même les liens dont elles ont besoin pour répondre aux usages des utilisateurs.

Il est possible de transmettre des liens qui ne peuvent être générés localement. C’est le cas des mises à jours d’applications.
Pour cela, il existe deux méthodes et deux moyens. Le code correspondant à été ré-écrit dans la bibliothèque nebule.

Pour qu’un lien soit traité, il faut que les trois soit validées :

  1. permitWrite : permet d’écrire des objets ou des liens.
  2. permitWriteLink : permet d’écrire des liens.
  3. permitUploadLink : permet de charger des liens.

Les deux méthodes sont :

  • le transfert d’un lien individuel ;
  • le transfert d’un fichier contenant (potentiellement) plusieurs liens.

Les deux moyens sont deux possibilités de transmettre les liens :

  • via l’application upload directement ;
  • via le module module_upload de l’application sylabe.

Lors du chargement d’un lien, quelque soit la méthode ou le moyen, le lien est d’abord vérifié structurellement.
Ensuite la vérification de la signature du lien et de son signataire répond à un processus plus complexe dépendant de deux options et de l’état de connexion d’une entité :

  1. permitPublicUploadLink : permet de charger des liens signés sans qu’une entité en cours ne soit déverrouillée, quelque soit le signataire.
  2. permitPublicUploadCodeMasterLink : permet de charger des liens signés par le maître du code (bachue) sans qu’une entité en cours ne soit déverrouillée.
  3. $this->_unlocked : variable qui donne l’état de déverrouillage de l’entité en cours d’utilisation, càd qu’une entité est connectée.

Si l’entité locale est déverrouillée, le transfert d’un lien devient une action légitime de l’entité. Tous les liens signés sont écrits si ils sont valides (structure et signature). Tous lien non signé est ré-écrit et signé par l’entité en cours; puis écrit.

Cette ré-écriture de lien est une ré-appropriation du lien. Est-ce que cette ré-appropriation peut poser problème ?

Comments are closed.