L’évolution des applications

Une installation de l’application Facebook actuel sur un téléphone vieux de 6 ans montre les errements et la dérive des applications.

En 6 ans, l’interface à changée un peu avec quelques fonctionnalitées… Mais au fait, les utilise-t-on vraiement ? Non. On continue à utiliser majoritairement Facebook comme avant, ce pour quoi il a été fait. Les nouvelles fonctionnalitées tiennent plus du cosmétique. Quelques imports d’autres applications (hashtag, stories) peinnent à percer, rien de révolutionnaire.

Depuis tout ce temps, le code aurais dû être optimisé de folie, accéléré… et bien c’est tout l’inverse, ça rame sévèrement sur un vieux téléphone. et pourtant ce que l’on faisait sur Facebook à cette époque pas si lointaine reste similaire.

La puissance des machines commence à stagner, voila donc l’exemple à ne pas suivre.

Comments are closed.