Double offuscation de lien ou entités de session

L’un des problèmes fondamentaux des liens offusqués aujourd’hui est que l’on doit maintenir impérativement la liaison entre l’entité signataire du lien et une entité destinataire. C’est le seul moyen de permettre à l’entité destinataire de « recevoir » des liens d’une entité source signataire.

Mais cette liaison marque un échange entre deux entités, ce qui déjà dévoile quelque chose que l’on ne voudrait pas forcément voir apparaître publiquement. Il faut pouvoir anonymiser cette liaison.

Pour éviter le marquage de cette relation entre deux entités, il y a deux voies possibles utilisant des entités intermédiaires.

La première solution, pas forcément très élégante, est de faire une double dissimulation des liens. Le premier niveau de dissimulation fait intervenir les deux entités précédentes. Le second niveau va sur-dissimuler le lien mais cette fois-ci avec une entité signataire neutre. Chaque entité de la liaison échange génère et échange préalablement une entité neutre qu’ils s’approprient par des liens dissimulés (pour eux-même). Il faut un mécanisme d’échange préalable des entités neutres de la même façon que l’on échangerait préalablement un secret partagé.
Mais cette méthode ne marche pas avec la dernière modification de la structure du lien dissimulé qui impose au lien dissimulé le signataire du lien non dissimulé.

On peut cependant conserver la notion d’entités neutres dédiées à une échange entre deux entités. Pas besoin de sur-dissimulation, il faut juste être capable d’associer une entité neutre à l’entité d’un correspondant. Nous avons dans ce cas des entités neutre pouvant faire office d’entités de session en complément/remplacement d’une clé de session.

Comments are closed.