Cosignature

Une réflexion depuis quelques temps porte sur la cosignature (cf Les entités et le code / Redéfinition de puppetmaster). Et elle est toujours d’actualité. Le but est de permettre d’avoir une entité unique mais dont la clé privée soit répartie en plusieurs morceaux, chaque morceau sous la responsabilité d’une personne différente. On doit avoir plusieurs entités qui peuvent communément, et non individuellement, signer pour l’entité unique.

Le problème peux être résolu en ayant un mécanisme qui valide la signature de l’entité unique par la présence d’un nombre pré-définit de signatures d’entités pré-validées. On n’a plus dans ce cas une entité mais un groupe d’entités dont la cosignature est reconnue comme signature du groupe. Dans ce cas, la notion d’entité s’étend et ne sous-entend plus seulement un objet avec une clé cryptographique mais un objet qui constitue un groupe d’entités avec des règles de fonctionnement.

Jusqu’ici, je n’ai trouvé que des solutions matériels avec un seul bi-clé cryptographique conservé dans une puce et dont l’usage est contraint par l’authentification de plusieurs personnes physiques. Ce n’est pas satisfaisant puisque toutes les personnes doivent être présentes au même endroit au même moment pour activer la clé privée. Les solutions de cosignatures que j’ai trouvé se contentent de gérer de multiples signatures d’un document mais sans gérer cette notion de communauté.

One Response to “Cosignature”

  1. nebule » Blog Archive » Cosignature – suite Says:

    […] (Re)Découvrir votre nébuleuse de l'information « Cosignature […]