Gestion de la pondération

Cela fait longtemps que la pondération est en réflexion et en attente d’implémentation. Par exemple Mémoire fini, Objets privés et fonctionnement interne, RSE et Nettoyage des liens.

La cryptographie s’occupe de la sûreté de fonctionnement.

La pondération permet de gérer l’importance des objets et donc notamment des entités.
La pondération appliquée à des entités permet de gérer la confiance. Cette gestion de la confiance est en fait synonyme de la gestion de la sécurité.

Cependant, la pondération elle-même doit être exclu de la relation de confiance, c’est à dire que l’on ne doit pas tenir compte de la pondération définit par les autres entités même si on leur fait confiance. Sinon il y a danger !
Si elle est acceptée malgré tout, la confiance sur la pondération des autres entités doit être strictement délimitée et le danger pour l’utilisateur doit être clairement affiché. En fait, elle ne devrait jamais être utilisée…

Comments are closed.